Fédération Colombophile Française

Les prélèvements

Home Les prélèvements
by admin

Règlement et Déroulement du contrôle

En application de l’article 39 du Règlement Intérieur et de l’article 22 du Règlement des
concours.

 – ARTICLE 1
Le dopage par des produits administrés dans le but d’augmenter les possibilités physiques, physiologiques et psychiques du pigeon est interdit.

 – ARTICLE 2
Les produits actuellement interdits sont:
– les dérivés cortisoniques sous toutes leurs formes.
Corticoïdes à effets courts, corticoïdes à effets intermédiaires, corticoïdes à effets prolongés.
– Les anabolisants.
(les stéroïdes anabolisants produisent une augmentation de la masse musculaire et de la force physique. Leur utilisation à long
terme peut avoir des conséquences graves en raison de ses effets néfastes.)
– Les béta-agonistes.
(Utilisés pour passivement augmenter la masse musculaire de certains animaux d’élevage. Ils sont aussi utilisés pour le dopage
des sportifs ou des chevaux de course, bien qu’interdits.
En France, la totalité des Bêta-2 Agonistes sont interdits pour les sportifs et les animaux de course.)
– Les produits masquant.
(Les produits masquant sont des diurétiques qui provoquent un excédent d’urine par filtrage accéléré des reins et donc
éliminent les produits dopants de l’organisme.)
– L’arsenic.
L’arsenic et les sels d’arsenic comme la liqueur de Fowler se trouvent encore dans des produits spécifiques pour pigeons.
– Les molécules ayant un effet sur le système nerveux y compris la caféine.

Au fur et à mesure des recherches, cette liste pourra être modifiée.

 – ARTICLE 3
Les contrôles peuvent être effectués en toute période de l’année par la commission du groupement désignée à cet effet, ou par la région. En tous les cas, le contrôleur devra avoir l’accord de la dite commission régionale qui informera la fédération nationale.

 – ARTICLE 4
Les contrôles s’effectueront exclusivement sous forme prélèvements de fientes, par deux personnes dont un contrôleur fédéral :
– dans le(s) colombier(s)
– à la mise en loges et ou au retour des pigeons. Dans ce cas, les pigeons seront abreuvés dès leur arrivée avec de l’eau pure.
– dans un panier apporté par les responsables, dont le fond sera garni de feuilles de papier aluminium, puis scellé après la mise des pigeons. On attendra le temps nécessaire à la collecte des fientes :
Ces fientes fraîches seront recueillies dans deux flacons séparés d’une contenance minimale de 25 grammes :
Ces flacons seront scellés à la cire et munis chacun d ‘une étiquette, portant un n°anonyme communiqué par la FCF aux contrôleurs, signée par les collecteurs et l’amateur. (cliquez sur les images)

Le contrôleur rédigera un rapport, signé par les parties en présence, et expédiera les deux flacons à la F.C.F., qui en enverra un au laboratoire d’analyses agréé et conservera l’autre pour une contre-expertise éventuelle. (Par l’intermédiaire de la région concernée).

Le colombophile est tenu de se prêter à ces opérations.

 – ARTICLE 5
Tout résultat positif sera transmis à l’amateur intéressé par lettre recommandée avec accusé de réception; il aura 5 jours pour demander une contre-expertise assortie du versement des frais d’analyse contradictoire. Tout résultat négatif sera signifié par simple lettre.

 – ARTICLE 6
Si la contre-expertise est négative, les frais d’analyse seront à la charge de la F.C.F. qui les remboursera à l’ amateur .

 – ARTICLE 7
En cas de résultat positif, on saisira la commission de discipline compétente en application de l’article 22 du Règlement des concours, chapitre ‘dopage’.

 – ARTICLE 8
Tous les cas non prévus aux présentes dispositions seront tranchés par le bureau directeur de la F.C.F. auquel s’adjoindront les présidents de la section de contrôle; de contentieux et sportive.