Fédération Colombophile Française

Appareil resp.

Home Appareil resp.
by admin

GENERALITES

 Le pigeon respire généralement par le nez (caroncules). S’il ouvre le bec pour respirer, c’est qu’il est malade. Les narines communiquent avec l’intérieur du bec par la fente palatine. L’entrée de la trachée artère est située à la base de la langue.

 – La trachée se divise en deux bronches, puis en bronchioles. Les bronchioles n’aboutissent pas dans des alvéoles, mais elles se ramifient dans le tissu pulmonaire ou le traversent et se prolongent en sacs aériens (9 sacs). Ces sacs font office de réserve d’air, de régulateur thermique et d’amortisseur pendant le vol car la poitrine est soumise à une compression intense quand les ailes se baissent.

Le système de sacs est aussi en relation avec les os les plus gros, qui sont creux, ce qui contribue à l’allégement du pigeon.

 – Les poumons sont petits et n’occupent que le haut de la cage thoracique.

  • A l’inspiration, le sang se charge d’oxygène. 
  • A l’expiration, les poumons libèrent la vapeur d’eau et le gaz carbonique.